Stage Image
 
Video schliessen
Video abspielen
Ton Einstellungen Sound Bar
24.02.2015

Vladi et Szocs sur la première marche du podium!



Open du Qatar qui s’est tenu à Doha rassemble les meilleurs joueurs de la planète. Ce tournoi qui fait partie de la super série de l’ITTF World Tour, était en outre doté d’une prime de 220.000 dollars. Les joueurs sous contrat TIBHAR s’y sont distingués et deux d’entre eux ont remporté le titre. Vladimir Samsonov, qui est âgé de 38 ans mais qui en paraît 10 de moins, a brillé dans la finale «messieurs» en remportant le titre suprême. Il s’agit de la deuxième victoire du numéro 4 mondial à l’Open du Qatar, après une première victoire remportée en 2003!

Il a fait preuve d’une souveraineté absolue en s’imposant face à Li Hu (Singapour), Bastian Steger (Allemagne), Joao Monteiro (Portugal) et réalisé un score sans appel de 4 à 0 face au numéro 2 mondial, Chuang Chih-Yuan (Taiwan) pour atteindre une place bien méritée en finale qui devait l’opposer au numéro 6 mondial, Dimitrij Ovtcharov, ce qui n’allait pas être « une mince affaire ». Vladi, à la carrure majestueuse et dont l’aura de sympathie glanée au fil des deux décennies de sa carrière de pongiste n’est plus à démontrer, a réalisé un match sans faille. Un match mordant, avec beaucoup de sang froid et d’intelligence tactique : voici quelques superlatifs pour qualifier cette finale remportée en cinq sets (11 : 9, 11 : 8, 15 : 13, 6 : 11,11 : 9).

Vladi n’a, tout au long de ce tournoi, concédé plus qu’un seul set – une performance extraordinaire, surtout lorsque l’on sait qu’il souffrait de la hanche, mais grâce aux bons soins d’un kiné russe sur place, cette dernière a su se faire oublier le temps du tournoi. Samsonov se réjouit d’avoir remporté la finale, même s’il ne s’y attendait pa : «Je ne pensais pas pouvoir gagner cette année à Doha, mais tout s’est déroulé comme sur des roulettes et cela depuis le début de la compétition».

Il s’agit de sa 27e victoire du World Tour: «La finale n’a pas été simple, ni pour moi ni pour Dima, car nous jouons dans la même équipe et chacun connaît les atouts et les faiblesses de l’autre. Mais cette fois, la roue de la chance a tourné pour moi tout simplement.»

Bojan Tokic réalise une superbe perf.!
Le joueur slovène du club mythique de Sarrebruck, le 1. FCS TT, a marqué les esprits à Doha. Il s’est imposé dans les poules sans concéder le moindre set. Dans le match qui l’oppose au Nigérian Quadri Aruna, le chouchou du public des World Cups 2014 à Duesseldorf, il remporte la partie sur un score sans appel de 4 à 1. En 8e de finale il s’incline face à l’un des favoris du tournoi, Chuang Chih-Yuan. Avec son partenaire du double Vladimir Samsonov, la paire s’incline de justesse en quart de finale face aux Brésiliens Calderano/Tsuboi.

Bernadette Szocs triomphe chez les U-21
La jeune Roumaine âgée d’à peine 19 ans a réalisé un exploit lors de ce tournoi et remporte la compétition chez les U-21. Après une franche victoire en 8e de finale face à la Taiwanaise Huang Yu-Chiao, Szocs est opposée en quart de finale à la grande favorite de Hong Kong, Doo Hoi Kem et remporte le match en 5 sets, après en avoir cédé deux en début de match. Ainsi la voie était libre et Szocs n’a laissé aucune chance à sa rivale en demi-finale, la Chinoise de Singapour, Zhou Yihan.

Mais quelle finale! Bernadette a livré un match époustouflant en cinq sets: 11:7; 5:11; 10:12; 11:6 et 14:12. L’heureuse médaillée d’or lors de son interview d’après match: «je n’avais rien à perdre, car mon adversaire est bien mieux classée que moi. Cela a joué en ma faveur, car j’étais très à l’aise durant tout le match et j’ai tout simplement essayé de jouer le mieux possible. Tant mieux si cela m’a permis de gagner la partie.»



evolution mx-p50 – Disponible dès à présent

Shadow
evolution mx-p50 – Disponible dès à présent

Prospectus des nouveautés 2020/2021

Shadow
Prospectus des nouveautés 2020/2021